En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA

Accueil

Micalis

Projets et Collaborations

Contrats nationaux

  • ANR EcoBiopro (2010-2014): Exploration of microbial ecosystems of fish and meat products. Effects of bioprotective cultures. Coordinator and WP leader
  • ANRT PREVSALMO (2014-2017): The impacts of reducing salt content on storage and bacterial ecosystem of raw pork sausages. Coordinator
  • ANR BLACHP (2014-2018): Lactic Bacteria combined with High Pressure for a sustainable stabilization process of refrigerated meat products.
  • ANR Redlosses (2017-2021): Reducing Food losses by prediction of microbial spoilage. WP leader
  • ANRT HAMAQ (2017-2020): Characterization of the influence of environmental factors on microbial ecosystem dynamic of cooked ham. Identification of warning markers for spoilage. Coordinator

Metaprogrammes INRA

  • Virome Access (2016-2018) Accessing to virus genomes out of metagenomics data. Coordinator
  • IronManOmics (2018-2020) Exploring omics data for evaluating microbial interactions for iron. Coordinator

REDLOSSES

REDLOSSES (Réduction des pertes alimentaires par la prédiction des altérations microbiologiques) est un projet financé par l’ANR (ANR-16-CE21-0006) visant à améliorer la prédiction du risque d’altération de deux produits carnés (saucisses de porc et de volaille) lors de leur conservation.

Pour ce faire, la dynamique des communautés bactériennes sera suivie tout au long du procédé de production et différents descripteurs de l’altération seront mesurés. Les données seront utilisées pour l’identification de marqueurs pertinents de l’altération ainsi que pour la construction de modèles mathématiques innovants dont le but sera de prédire la probabilité d’occurrence de l’altération. Ces derniers tiendront compte à la fois de la composition bactérienne initialement présente (diversité et abondance) mais également de paramètres abiotiques tels que la concentration en conservateur et le type d’atmosphère protectrice. Les modèles seront validés sur produits carnés afin de proposer des outils d’aide à la décision aux producteurs d’aliments.